Le Thiou par Christian

20170511-christian-thiou
Christian, 69 ans, habite Seynod, correspondant local de presse à Cran Gevrier depuis une dizaine d’années
petite-petite-separation

Ecoutez son histoire :

petite-separation

Un bref historique du lieu :
Après avoir contourné le rocher du Crêt-du-Maure et laissé le bloc calcaire formant le socle du Palais de l’Isle, le Thiou se dirige en direction du sud, où ses eaux apaisées donnent naissance à des îles et méandres. Il longe ensuite le coteau de Gevrier, où la roche de molasse, protégée par une couche de grès, empêche le creusement d'un lit profond. Dans son dernier kilomètre, la rivière se jette dans le Fier après une chute de vingt-deux mètres. Les rives comprises entre l'ancien site des tissages et son affluent le Fier accueillaient autrefois de l'artisanat et des industries aux besoins énergétiques importants. L’aménagement contemporain des berges du Thiou a débuté à la fin des années 1970 dans le centre d’Annecy. Il se prolonge à Cran-Gevrier à partir de 1986. Des négociations persuadent alors les propriétaires de céder gratuitement la partie de leur terrain nécessaire à des travaux de création d'une promenade. L'aménagement est conduit de 1987 à 1993. Les loisirs et la promenade se substituent à l'industrie.
Source : musees.agglo-annecy.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s