Les fruitières par Clara

20170517-clara
Clara, 92 ans, habite la région annécienne depuis une trentaine d’années
petite-petite-separation

Ecoutez son histoire :

petite-separation

Un bref historique du lieu :
Les premières fruitières apparaissent au début du XIXe siècle en Savoie. En 1860, on en compte près de 300. La Suisse en fournit le modèle. Il s’agit d’une société de producteurs qui mettent en commun leur lait.
Elles sont d’abord organisées selon le système du tour : chaque sociétaire fabrique à son tour le fromage avec le lait apporté par les autres. Comme les résultats sont assez médiocres, ce système a été petit à petit abandonné et les fruitières se transforment en coopératives de vente de lait. Elles peuvent alors soit vendre le lait à un industriel qui le transforme dans ses propres locaux, soit louer un local à un fruitier qui achète le lait, fabrique et commercialise lui-même le fromage.
Plusieurs fromages sont produits dans les fruitières de Haute-Savoie, parmi lesquels le gruyère, la tomme, le bleu du Mont Cenis, le persillé de Tignes, de Laval ou de Sainte Foy, le gratéron de chèvres, le vacherin ou le reblochon.
Source : savoie-archives.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s