Le Pâquier par Michèle

20170518-michele
Michèle, 69 ans, habite à Annecy depuis sa naissance
petite-petite-separation

Ecoutez son histoire :

petite-separation

Un bref historique du lieu :
Constitué à l’origine d’une mosaïque de propriétés, le Pâquier devient un vaste espace public au milieu du XIXe siècle. A partir d’une grande parcelle donnée vers 1610 par la famille de Menthon, l’administration communale réunit patiemment l’ensemble des autres parcelles jusqu’au milieu du XIXe siècle. Au milieu du XVIIe siècle, l'administration communale transforme l'espace en promenade publique. Des allées de tilleuls sont plantées. Les bêtes à cornes et les porcs sont interdits et les chevaux sous bonne garde sont tolérés. En 1826, une société d'actionnaires fait aboutir un projet de construction d'une salle de spectacle sur le Pâquier. La première salle est reconstruite à partir de 1863 et complétée en 1921 par un casino utilisé jusqu'au milieu des années 1950. En 1955, un quatrième bâtiment est conçu par l’architecture Paul Jacquet en harmonie avec le style Art déco des immeubles alentours. Cependant, le déclin de l’établissement se précipite dans les années 1980. Il tombe sous la pioche des démolisseurs en octobre 1981, libérant dix mille mètres carrés de pelouse et dégageant la vue sur la perspective du lac, l’ancien Clos Bonlieu accueillant à partir du début des années 1980 le Centre Bonlieu, regroupant au coeur de la ville le nouveau théâtre, la bibliothèque, un parking souterrain, des commerces et des services.
Source : musees.agglo-annecy.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s